Recherche avancée

Paris > Le saviez-vous? > Schengen: la Moselle, 3 frontières et le symbole d’une Eu... >

Schengen: la Moselle, 3 frontières et le symbole d’une Europe ouverte… mais aussi...

Le 14 juin 1985 furent signés, à bord du bâteau MS Princesse Marie-Astrid, amarré à Schengen, les Accords dits de Schengen qui ont lancé le coup d'envoi du processus pour une "Europe sans frontières".

Les textes consacrent ainsi la libre circulation pour toute personne se trouvant sur le territoire européen, l'harmonisation des dispositions légales dans ce domaine, une coopération policière renforcée et des politiques de visas convergentes. Avec le traité d'Amsterdam (1997) ensuite, les accords de Schengen sont devenus partie intégrante du droit de l'Union, au même titre par exemple que la monnaie unique ou la politique agricole commune.

Aujourd'hui, les citoyens des 26 États signataires (Pays de l'UE - exceptés la Bulgarie, la Hongrie, l'Irande, la Roumanie et le Royaume-Uni - auxquels s'ajoutent l'Islande, la Norvège et la Suisse) sont libres de voyager à l’intérieur de cette zone comme s'il s'agissait d'un seul pays. 

Schengen

Mais Schengen, avant de devenir le symbole de la libre-circulation européenne, était et demeure un village luxembourgeois (fusionné depuis 2012 avec les communes de Burmerange et de Wellenstein) situé sur les bords de la Moselle, dans la Région des trois frontières, un village surtout réputé, au Luxembourg, pour la qualité de ses vignobles et de ses cépages (Auxerrois, Pinot Blanc, Pinot Gris, Riesling et Gewürztraminer) ainsi que pour son savoir-faire viticole déjà présent à l’époque romaine ! 

En savoir plus :