Recherche avancée

Paris > Actualités > Paulette Lenert au Groupe consultatif sur le Sénégal à Pa... >

Paulette Lenert au Groupe consultatif sur le Sénégal à Paris

Publié le lundi 17 décembre 2018

L’objectif principal du Groupe consultatif était de présenter la seconde phase du Plan Sénégal Emergent, cadre de référence des interventions des acteurs de développement au Sénégal, et ses opportunités d’investissement aux partenaires publics et privés en vue de mobiliser les ressources financières nécessaires pour financer le développement du pays sur la période 2019 à 2023. Selon le président Sall, les résultats probants de la première phase du PSE, avec une croissance économique soutenue, constituent "une source de motivation qui nous invite à maintenir le cap, à améliorer nos performances et à faire plus et mieux en accélérant les réformes".
 
 La ministre Lenert a salué dans ce contexte la place importante consacrée au secteur privé en tant que moteur de croissance et de développement durable. Le Luxembourg s’est engagé, à travers sa nouvelle stratégie générale de coopération au développement, à capitaliser d’avantage sur son savoir-faire en tant que centre financier international et dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), pour stimuler les partenariats public-privés et les instruments de financement innovants.
 
 Le Luxembourg continuera à accompagner le Sénégal sur sa trajectoire d’émergence. Dans le cadre du 4e Programme indicatif de coopération (PIC IV, 2018-2022), la ministre Lenert a confirmé l’engagement du Luxembourg à contribuer plus de 65 millions d’euros à la réalisation des objectifs de développement du Sénégal. "Notre ambition est claire: accompagner l’émergence du Sénégal en veillant à ce que sa population, et en particulier les femmes et les jeunes, soient en bonne santé et bien formés".
 
 Dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Luxembourg et le Sénégal, un accent particulier sera mis sur l’innovation et la jeunesse. En ce sens, la mise en place d’un centre de formation professionnelle à Dakar dédié essentiellement aux TIC permettra de concrétiser le caractère innovant non seulement de l’économie sénégalaise mais aussi de la coopération entre le Sénégal et le Luxembourg.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes / Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire

Retour