Recherche avancée

Paris > Actualités > Corinne Cahen signe une déclaration sur l'avenir des poli... >

Corinne Cahen signe une déclaration sur l'avenir des politiques en faveur des personnes handicapées

Publié le lundi 18 mars 2019

Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l'Intégration, a participé le 14 mars 2019 à une réunion informelle sur l'avenir des politiques en faveur des personnes handicapées après 2020, organisée par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de la République française et le secrétariat d'État français auprès du Premier ministre chargé des personnes handicapées, en coopération  avec la présidence roumaine du Conseil de l'Union européenne et la Commission européenne.

©MFAMIGR

Cette réunion était l’occasion pour les participants de discuter de la future stratégie européenne en faveur des personnes handicapées, mais aussi d’envisager sa mise en œuvre concrète dans le cadre du socle européen des droits sociaux.

Au-delà des ministres de l’Union européenne, des représentants de la Commission européenne, des experts d’autres organisations internationales et des ONG concernées étaient présents.

Dans le cadre de la réunion, Corinne Cahen, ensemble avec les ministres de 25 pays de l’Union européenne, a signé une déclaration sur l’avenir des politiques en faveur des personnes handicapées pour réaffirmer son engagement pour une égalité des chances et une participation effective des personnes en situation de handicap dans tous les domaines de la vie.

Dans son intervention, la ministre a appelé les autres pays de l’UE «de mettre en place un réseau européen approprié afin de promouvoir le développement et la diffusion des stratégies innovantes en matières de communication». Elle a souligné, que ce n’est qu’en travaillant ensemble, qu’on pourra avancer plus rapidement en ce qui concerne l’accessibilité de l’information aux personnes handicapées.

Corinne Cahen a aussi présenté des projets concrets que le Luxembourg met en place afin de faciliter l’égalité entre tous les citoyens: le parcours d’évaluation et d’orientation pour les personnes handicapées ou reclassées à la recherche d’un emploi par exemple, ou encore le robot développé par des chercheurs de l’Université de Luxembourg qui rend plus simple l’interaction avec les enfants autistes.

Lien vers la Déclaration (en anglais)

.

Communiqué par le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région

Retour