Recherche avancée

Paris > Apprendre le luxembourgeois >

Apprendre le luxembourgeois

 Lëtzebuergesch – la langue nationale

Le Lëtzebuergesch, un dialecte francique-mosellan, est la langue maternelle de la plupart des Luxembourgeois. Depuis 1984, la loi sur le régime des langues lui donne le statut de langue nationale. Le luxembourgeois est aussi une des langues administratives au même titre que le français et l’allemand.

La  loi sur le régime des langues  de 1984 reconnaît les 3 langues du Luxembourg - le luxembourgeois, le français et l’allemand - comme des langues administratives et judiciaires.

Cette parité est légèrement nuancée dans une disposition de cette loi (article 3) qui mentionne que les administrés doivent se servir des trois langues "dans la mesure du possible". Il faut admettre que le français demeure la langue de la législation (article 2), car celle-ci s’appuie à l’origine sur le code Napoléon.

L'importance historique de l'allemand et du français a donc été maintenue par cette même loi. En maintenant l'importance historique des langues "étrangères", le Luxembourg reste le symbole d’une terre de rencontre.

En effet, le trilinguisme implique aussi une intégration plus aisée des étrangers, qui peuvent vivre au Luxembourg en parlant le français ou l’allemand. Il représente ainsi l'ouverture vers l’extérieur du Luxembourg.

Même si le français est entre-temps devenu la lingua franca, la langue d’intégration reste toujours le Lëtzebuergesch.

Le  règlement grand-ducal du 30 juillet 1999  porte réforme du système officiel d'orthographie luxembourgeois.

A part le Grand-Duché, le luxembourgeois est parlé à l'est de la province de Luxembourg (Belgique), au nord-ouest du département de la Moselle (France) et le long de la frontière germano-luxembourgeoise.

Source:  http://www.luxembourg.public.lu/fr/societe/langues/letzebuergesch/index.html  

 

 Où et comment apprendre le luxembourgeois?

Les résidents luxembourgeois en France et leurs familles tout comme un nombre croissant de résidents étrangers du Grand-Duché et de travailleurs frontaliers éprouvent le besoin d'apprendre le luxembourgeois. 

A Luxembourg, les écoles de langues ainsi que de multiples initiatives d'origines diverses tentent de répondre à une demande croissante de cours de luxembourgeois. Les possibilités d'apprentissage du luxembourgeois y sont nombreuses, que ce soit par l'intermédiaire de cours proposés par des écoles de langues privées, l'Institut national des langues (INL) ou par le Service de la formation des adultes du ministère de l'Education nationale, en collaboration avec les lycées, les communes et différentes associations.

Pour ceux qui résident en France et ne peuvent pas visiter des cours, il existe également plusieurs possibilités d'apprendre le luxembourgeois en ligne.

Source:  http://www.luxembourg.public.lu/fr/societe/langues/apprendre/index.html  

 

 A noter qu'outre l' Université de Luxembourg qui propose des formations en langue et culture luxembourgeoise ( Master et formation continue ), certaines universités étrangères proposent également des cours de luxembourgeois: