Recherche avancée

Paris > Actualités > Visite d'adieu du Président de l'Assemblée nationale fran... >

Visite d'adieu du Président de l'Assemblée nationale française, Monsieur Claude Bartolone, au Luxembourg

Publié le vendredi 31 mars 2017

Dans le cadre de sa visite de travail au Luxembourg, le président de l’Assemblée nationale de la République française, Claude Bartolone, a eu une entrevue le 30 mars 2017 avec le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, à l'hôtel de Bourgogne. Les discussions ont porté essentiellement sur les relations bilatérales et les grands dossiers de l'actualité politique européenne. 

(de g. à dr.): Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État; Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale de la République française

Monsieur Claude Bartolone a également rendu visite à la Chambre des Députés. 

"Les relations entre nos deux Parlements sont au beau fixe", c’est ainsi que le Président de la Chambre des Députés Mars Di Bartolomeo a accueilli, le jeudi 30 mars, son homologue français le Président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone.  Les deux Présidents qui se disent tous les deux « européens convaincus » sont persuadés que les Etats membres ne peuvent pas résoudre seuls les défis auxquels l’Europe est actuellement confrontée, mais préconisent une approche solidaire et unie. Dans ce sens, le Président de l’Assemblée nationale française a insisté sur les bonnes relations des Présidents des Parlements luxembourgeois, français, italien et allemand (quatre pays fondateurs de l’UE) entretiennent dans ces moments mouvementés.

Les députés luxembourgeois avec le Présdent de l'Assemblée nationale française.

"Heureux de rencontrer un amoureux de l'Europe", c'est avec ces mots que Claude Bartolone a signé le livre d'or de la Chambre des Députés. 

« Eviter une paralysie de l’Europe »

Au lendemain du déclenchement officiel de la procédure de divorce avec l’Union européenne par le gouvernement britannique, les enjeux que la sortie d’un pays membre de l’UE aura sur les politiques européennes étaient au cœur des discussions entre le Président de l’Assemblée nationale française et la délégation parlementaire luxembourgeoise. « La sortie du Royaume-Uni provoquera soit un choc salutaire, soit ce sera le début du démembrement de l’UE », a constaté Claude Bartolone. Les députés luxembourgeois ont partagé les préoccupations du Président de l’Assemblée nationale française qui veut absolument « éviter une paralysie de l’Europe » durant les deux années de négociations à venir.

Retrouvez toutes les photos de la visite sur  ce  site.  

L’énergie nucléaire et les questions de taxation

La paix au Proche-Orient, la défense européenne ainsi que la sécurité énergétique étaient également des sujets évoqués par les interlocuteurs lors de cet échange de vues. En ce qui concerne la sécurité énergétique, le Président Claude Bartolone a souligné que cette problématique cruciale devrait être une priorité commune de l’UE. Dans ce même contexte, les députés ont saisi l’occasion d’informer Claude Bartolone sur une  motion  adoptée unanimement par la Chambre des Députés demandant la fermeture de la centrale nucléaire lorraine de Cattenom. D’après le Président de l’Assemblée nationale française, une politique de secret n’était pas acceptable concernant la sécurité des centrales nucléaires.

A la fin de l’entrevue, Mars Di Bartolomeo a abordé brièvement la question des impôts payés au Grand-Duché par les travailleurs frontaliers (parmi eux 80.000 Français) -  un sujet qu’il avait également évoqué lors de sa visite à l’Assemblée nationale en  novembre 2016 . Dans ce contexte, le Président de la Chambre des Députés a insisté que les deux pays doivent privilégier la réalisation de projets communs comme par exemple la recherche dans le domaine de la santé.

Retour