Recherche avancée

Paris > Actualités > Visite d’État de LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duch... >

Visite d’État de LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse en République française

Publié le vendredi 16 mars 2018

Sur invitation du président de la République française, Emmanuel Macron, LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse se rendront en France pour une visite d’État du 19 au 21 mars 2018. Elles seront accompagnées du Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, du Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, ministre de la Sécurité intérieure, ministre de la Défense, Étienne Schneider, du ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l’Immigration et de l’Asile, Jean Asselborn, du ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, ainsi que du ministre de la Famille et de l’Intégration, ministre à la Grande Région, Corinne Cahen.

Dans le cadre de cette visite d’État, une importante délégation économique accompagnera le couple grand-ducal. Les secteurs de la recherche et de la santé, de l’économie numérique, de la logistique, de la production audiovisuelle et des industries créatives seront au centre de cette mission économique.

 19 mars 2018

 Le couple grand-ducal et sa délégation seront accueillis officiellement aux Invalides en présence de la ministre française chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau. Après l’interprétation des hymnes nationaux, le chef d’État passera en revue la garde d’honneur composée de quatre grandes forces – la garde républicaine, l’armée de terre, la marine nationale et l’armée de l’air – dans la cour d’honneur du château.

 C’est en voiture que le couple grand-ducal, accompagné de la grande escorte composée de 140 chevaux et de 28 motards de l’escadron motocycliste de la garde républicaine, sera conduit au palais de l’Élysée.

 LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse y seront accueillies par le président de la République française, Emmanuel Macron, et son épouse Brigitte Macron pour un entretien en tête-à-tête.

 Le couple grand-ducal, les ministres Étienne Schneider et Pierre Gramegna ainsi que la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances de la République française, Delphine Gény-Stephann, assisteront ensuite à un déjeuner de hauts responsables économiques et à un forum économique intitulé "France-Luxembourg: Plus que des voisins". Ce dernier se tiendra à la Chambre de commerce et d’industrie Paris Île-de-France et permettra aux entreprises luxembourgeoises d’entrer en contact ou d’approfondir leurs relations avec les entreprises locales.

 En fin d’après-midi, le couple grand-ducal sera accueilli pour une entrevue à l’hôtel de Lassay par le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, en présence du ministre Jean Asselborn.

 Un dîner de gala offert en l’honneur de LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse au palais de l’Élysée par le président de la République française, Emmanuel Macron, et son épouse Brigitte Macron clôturera cette première journée de la visite d’État. Y assisteront, côté luxembourgeois, le Premier ministre Xavier Bettel, le Vice-Premier ministre Étienne Schneider ainsi que les ministres Jean Asselborn, François Bausch, Pierre Gramegna et Corinne Cahen.

20 mars 2018

En début de matinée, LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse se rendront pour une entrevue à l’hôtel du Luxembourg afin de rencontrer le président du Sénat, Gérard Larcher, en présence du ministre Jean Asselborn.

 Le couple grand-ducal participera ensuite à une réception à l’Hôtel de Ville de Paris, suivie d’une entrevue avec la maire de Paris, Anne Hidalgo, en présence du ministre Jean Asselborn. Cette rencontre sera suivie de la signature d’un parchemin commémoratif et de l’échange de cadeaux. Le couple grand-ducal aura également l’occasion de saluer les invités et la communauté luxembourgeoise à Paris.

 De son côté, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, sera accueilli à l’hôtel de Matignon par le Premier ministre de la République française, Édouard Philippe, pour un tête-à-tête.

 Par la suite, des ministres français et luxembourgeois, dont le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, ministre de la Sécurité intérieure, Étienne Schneider, le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, Nicolas Schmit, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, le ministre à la Grande Région, Corinne Cahen, la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, ainsi que le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, rejoindront l’hôtel de Matignon afin de participer au séminaire intergouvernemental France-Luxembourg, réunion commune des gouvernements luxembourgeois et français sous la présidence conjointe des deux Premiers ministres, qui portera sur des dossiers bilatéraux, transfrontaliers et européens. Des thèmes comme les orientations futures de l’Union européenne, la sûreté nucléaire, la coopération en matière de changement climatique et la coopération dans le cadre de la Grande Région seront au centre des discussions des deux délégations. Seront également abordés comme sujets la nouvelle convention en vue d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion et la fraude fiscales, l’accord en matière de non double imposition, l’accord de coopération administrative en matière de détachement des travailleurs et le protocole additionnel relatif à la coopération scientifique et universitaire, qui seront signés en marge de la visite.

 Le séminaire intergouvernemental sera suivi d’un déjeuner offert dans la salle du Conseil à Matignon par le Premier ministre de la République française, Édouard Philippe, en l’honneur de LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse et se fera en présence des ministres luxembourgeois et français ayant participé au séminaire.

 À Station F, un incubateur de start-up installé dans un ancien bâtiment ferroviaire, le chef d’État et son épouse, accompagnés des ministres Xavier Bettel, Étienne Schneider et Pierre Gramegna, auront l’occasion de s’entretenir avec des entrepreneurs sur le programme d’accélération ShareIT.io, dont l’objectif est d’aider les entrepreneurs sociaux ou environnementaux à développer des projets technologiques pour construire des solutions à la hauteur des grands enjeux sociétaux. Ils rencontreront entre autre, des responsables de l’ONG We are not Weapons of War ainsi que l’association Hackers Against Natural Disaster.

 Le musée Rodin servira de cadre à l’exposition «Steichen/Rodin: un dialogue», qui est avant tout le reflet d’une belle histoire d’amitié entre deux hommes, un Américain d’origine luxembourgeoise et un Français, dans la capitale de l’art contemporain au début du XXe siècle. Le couple grand-ducal et l’épouse du chef d’État français y assisteront à une visite guidée. Après la visite, LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse donneront une réception dînatoire dans les jardins du musée.

21 mars 2018

Le dernier jour de la visite d’État, LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse ainsi que le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, effectueront une visite à Toulouse. Ils seront accompagnés du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, Jean-Baptiste Lemoyne. Plusieurs organismes implantés à Toulouse sont actifs dans les domaines de l’aérospatiale et de la recherche, contribuant ainsi à la réputation internationale de la ville. Cette dernière a par ailleurs obtenu le label «Cité européenne de la science» pour 2018.

 La délégation officielle se rendra d’abord au Centre national des études spatiales (CNES) afin d’y visiter, entre autres, le French Instrument Mars Operation Centre (FIMOC), un centre d’opérations d’instruments français pour la mission Mars. Le FIMOC permet aux collaborateurs du CNES, de guider les instruments ChemCam et SAM-GC – deux instruments d’analyse des roches et des sols – embarqués sur le Rover Curiosity durant sa mission d’exploration du cratère Gale de la planète Mars, l’objectif étant de déterminer si la planète rouge est habitable.

 C’est à la mairie de Toulouse, située sur la place du Capitole, que le couple grand-ducal et les ministres seront accueillis par le maire de Toulouse et président de Toulouse métropole, Jean-Luc Moudenc. Après une entrevue, ils auront l’occasion de visiter la magnifique Salle des illustres dont les peintures retracent l’histoire de la ville et d’y rencontrer des ressortissants luxembourgeois et des autorités locales.

 Après un déjeuner officiel offert par le préfet de la région Occitanie et préfet de la Haute-Garonne, Pascal Mailhos, à l’hôtel de la préfecture, LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse ainsi que leur délégation se rendront au Quai des savoirs, un espace culturel dédié à la diffusion et au partage de la culture scientifique, technique et industrielle, à l’innovation et au numérique. Ils y visiteront l’exposition «#HumainDemain», qui informe et fait prendre conscience à ses visiteurs des enjeux et des impacts des innovations scientifiques et technologiques sur leur vie quotidienne et celle des générations futures.

 Cette visite d’État se terminera en fin d’après-midi avec la visite de l’entreprise Airbus. Après la visite de la chaîne de montage de l’Airbus 380 et une présentation générale des activités de l’entreprise, le Vice-Premier ministre Étienne Schneider et le vice-président en charge de la stratégie et des affaires internationales d’Airbus, Patrick de Castelbajac, signeront un accord-cadre.

Lien vers le communiqué officiel .

Retour