Recherche avancée

Paris > Actualités > Le ministre Pierre Gramegna participe au Paris Fintech Forum >

Le ministre Pierre Gramegna participe au Paris Fintech Forum

Publié le jeudi 01 février 2018

Le ministre des finances Pierre Gramegna s’est rendu au Fintech Forum organisé à Paris du 30 au 31 janvier 2018. La délégation Fintech était composée de représentants de la Luxembourg House of Financial Technology (LHoFT), de la Banque européenne d’investissement (BEI), de Luxembourg for Finance (LFF) ainsi que des start-ups et entreprises bitFyler, Bitpesa, Birdee, Crosslend, Infrachain, Duco, Scorechain, Secourriel, Seqvoia, Tetrao, Six Payment, Telindus, KPMG et PwC. Ce troisième rendez-vous des acteurs de la finance digitale a permis à une vingtaine de start-up luxembourgeoises, installées sur le stand de la LHoFT, de présenter leurs projets et de confirmer leur notoriété grandissante dans le domaine de l’innovation.

Le 30 janvier, Pierre Gramegna a participé aux côtés des ministres, Bruno Le Maire, Johan von Overtveldt et Vilius Sapoka à une table-ronde intitulée: « Future of finance in Europe in the Fintech Age ». Devant un parterre de spécialistes de la technologie financière, Pierre Gramegna a fait le point sur les différentes mesures et initiatives déjà lancées pour promouvoir la numérisation de la place luxembourgeoise. Il a notamment souligné le rôle important que joue la LHoFT dans le développement de l’écosystème luxembourgeois axé autour des Fintechs, qui s’appuie sur une infrastructure de data centers unique en Europe, et salué le fait que, sur ces dernières années, le Luxembourg a réussi à construire sa réputation en la matière grâce à des initiatives conjointes, où le secteur public et privé allient leurs forces.

Enfin, Pierre Gramegna et son homologue belge ont assisté à la cérémonie de signature d’un accord de coopération entre la LHoFT et B-Hive, l’accélérateur Fintech belge. Cet accord renforcera davantage le réseau de coopération de la LHoFT et facilitera les synergies entre les acteurs luxembourgeois et belges.

Lien vers le communiqué de presse.

Retour