Recherche avancée

Paris > Actualités > Le Ministre Jean Asselborn à Paris pour évoquer l’avenir... >

Le Ministre Jean Asselborn à Paris pour évoquer l’avenir de l’Europe avec le Président Hollande et le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault

Publié le mercredi 08 mars 2017

Sur invitation du président de la République française, François Hollande, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, a été reçu au palais de l'Élysée pour une réunion de travail, le mardi 7 mars 2017.

Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg ; François Hollande, président de la République française

Au cours de son déplacement à Paris, le ministre Asselborn a également rencontré le ministre des Affaires étrangères et du Développement international de la France, Jean-Marc Ayrault, au Quai d’Orsay.

Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international de la France ; Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg

Alors que le 25 mars prochain sera célébré le 60e anniversaire des traités de Rome, les discussions du ministre Asselborn avec les autorités françaises ont principalement porté sur les grands dossiers de l’actualité européenne et les grands enjeux qui s’imposent.

Face à la montée des populismes et aux atteintes contre l’État de droit y compris au sein même de l’UE, le ministre Asselborn et ses interlocuteurs français se sont déclarés préoccupés par l'état actuel du projet européen. Dans ce contexte, les échanges de vues ont mis en évidence la nécessité de renforcer la cohésion interne de l’UE en revenant sur les principes fondamentaux qui sont à l’origine de la construction européenne, le projet européen ayant permis de faire des valeurs de la liberté, de la primauté du droit, de la démocratie, de la solidarité et de la dignité humaine le fondement même de la coexistence en Europe.

Après un échange de vues approfondi sur les grandes orientations stratégiques devant guider les travaux de l’UE au cours des prochaines années, la discussion a notamment permis de mettre en évidence le fait que dans la conjoncture actuelle, la priorité doit être accordée à la croissance et à l’emploi, dans l’intérêt de tous les citoyens de l’UE et en particulier des plus vulnérables.

Les discussions ont enfin permis de passer en revue les grands dossiers de l’actualité internationale, en abordant notamment le rôle de l’UE en tant qu’acteur mondial et ses moyens d’action en ce qui concerne les crises dans les régions voisines, tout comme les intérêts et priorités de politique étrangère de sécurité de l’UE ainsi que les instruments de mise en œuvre dont elle dispose pour sa politique étrangère et de défense.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes 

Retour