Recherche avancée

Paris > Actualités > Festivités organisées à l’occasion du 90e anniversaire de... >

Festivités organisées à l’occasion du 90e anniversaire de la Fondation Biermans-Lapôtre

Publié le mardi 14 novembre 2017

Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, accompagnées de Marc Hansen, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, ont assisté aux festivités organisées à l’occasion du 90e anniversaire de la Fondation Biermans-Lapôtre*. A l’issue de la visite de l’exposition « Les anciens ont du talent », ils ont participé à la soirée animée par des résidents et anciens résidents artistes de la Fondation. 

de gauche à droite: Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, Diane Miller, directrice de la Fondation Biermans-Lapôtre, Vincent Mertens de Wilmars, ambassadeur de Belgique en France, Marc Hansen, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Jean-Marc Sauvé, Président de la Cité internationale universitaire de Paris, Martine Schommer, ambassadeur du Luxembourg en France, Claude Gonfroid, Directeur adjoint de la Fondation Biermans-Lapôtre © Cyril Bailleul 

Leurs Altesses Royales le Grand-Duc Henri et la Grande-Duchesse ont procédé à l’inauguration de la salle des fêtes entièrement restaurée. Établie en 1927, la fondation dispose de quelque 200 chambres, dont 70 chambres sont réservées aux étudiants luxembourgeois. Lors de son intervention, Marc Hansen a évoqué l’importance de la Fondation Biermans-Lapôtre en tant que lieu d’études et de rencontre pour les étudiants luxembourgeois à Paris. Il a par ailleurs souligné l’excellente coopération belgo-luxembourgeoise en matière d’enseignement supérieur, dont témoigne l’exemple de « La Maison des étudiants belges et luxembourgeois » au cœur de la Cité internationale Universitaire de Paris.

 

© Cyril Bailleul

Marc Hansen a informé les étudiants que le Gouvernement luxembourgeois entend continuer son engagement financier au-delà de la portée de la convention actuelle venant à échéance en 2020, pour permettre au plus grand nombre d’étudiants luxembourgeois de tous les horizons d’avoir une possibilité d’accès aux études à Paris.

Retour